Unité Paroissiale Montzen - Plombières
Pour nous contacter PDF Imprimer Envoyer
Écrit par BRODEL   

 

 

 

 

 

 

ruedelaposte154850Montzen

 

Notre secrétariat paroissial est accessible:

le lundi et vendredi de 9h à 13h

le mardi, mercredi et jeudi de 9h à 16h30


Adresse: Rue de la Poste, 15 à 4850 Montzen

tel +32 87 785272

Mail: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

ou

vous pouvez contacter

abcur2

M. le curé Albert BRODEL

au 087/30.16.35

ou directement sur son GSM +32/476.21.77.28

Mail: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.





 

Pape François de retour des JMJ du Panama

 

 

"QUAND ON ECOUTE, ON EST TOUCHE"

 

 

Abus sexuels au sein de l'Eglise, avortement, migrants, célibat des prêtres ou encore les jeunes et leur rapport à l'Eglise, sans oublier les dossiers géopolitiques comme la crise au Venezuela, autant de sujets abordés par le pape François devant les journalistes dans l'avion du retour de son voyage apostolique à l'occasion des JMJ.

 

 

 

 

Il est de tradition lors des voyages du pape que celui-ci tienne ce qu'on peut appeler une mini-conférence de presse dans l'avion qui le ramène à Rome. Les journalistes ont alors le loisir de poser toutes les questions qu'ils souhaitent. Le retour de François, le 27 janvier dernier, après les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) au Panama n'a donc pas failli à la tradition et le souverain pontife, malgré l'évidente fatigue résultant d'un programme particulièrement dense, a répondu aux traditionnelles questions, revenant sur des thèmes aussi divers que les migrations, l'avortement, l'éloignement des jeunes de l'Eglise, l'éducation sexuelle, le célibat des prêtres ou l'ordination d'hommes mariés, etc. Tout en insistant sur l'importance de l'écoute.

 

 

Interrogé d'abord sur l'impact provoqué par ce voyage au Panama, François a rappelé le sens de ce voyage, à savoir que "la mission d'une JMJ est la mission de Pierre, c'est-à-dire confirmer dans la foi, en me laissant toucher le coeur par ce qu'il s'y passe. C'est comme cela que je le vis. Cela me coûte de penser que l'on puisse mener une mission 'qu'avec la tête'. Pour accomplir une mission il faut écouter, et quand on écoute on est touché", a-t-il précisé.

 

 

"Je dis toujours aux jeunes", a poursuivi le Saint-Père, "ce que vous faites dans la vie vous devez le faire en cheminant à travers trois langages: celui de la tête, du coeur et des mains ".

 

 

Quant au bilan de cette mission, il a jugé qu'il ne saurait le faire: "Je porte tout cela dans la prière devant le Seigneur, parfois je m'endors devant le Seigneur, mais en portant toutes ces choses que j'ai vécues dans la mission, je lui demande de les confirmer dans la foi à travers moi".

 

 

Avant d'aborder des sujets plus spécifiques ou plus délicats, le successeur de l'apôtre Pierre, a donné sa vision de la crise que traverse le Venezuela qu'il suit de près, ou encore sur l'équation difficile de la crise migratoire, notamment en Italie. "J'appuie tout le peuple vénézuélien en ce moment, des deux côtés, parce qu'il souffre. Si je devais souligner ce qu'un pays dit ou m' exprimer sur quelque chose que je ne connais pas, ce serait une imprudence pastorale de ma part et je ferais des dommages. Je souffre devant ce qu'il se passe au Venezuela ces temps-ci et c'est pour cela que j'ai demandé que l'on trouve une solution juste et pacifique". Le Saint-Père n'a pas caché redouter un "bain de sang".

Une équation difficile.

 

 

Concernant la situation des migrants en Italie, en particulier après la fermeture d'un centre d'accueil de demandeurs d'asile au nord de Rome, le Saint- Père a expliqué ne pas connaître avec précision cet épisode, mais a insisté sur un mot: "recevoir". "Accompagner, faire grandir et intégrer. Le gouvernant doit faire preuve de prudence, parce que la prudence est la vertu de celui qui gouverne. C'est une équation difficile".

 

Enfin, le pape est également revenu sur ses rencontres avec des jeunes qui s'éloignent de l'Eglise. Selon lui, les raisons qui expliquent cela sont nombreuses, allant du motif personnel au manque de témoignage des chrétiens.

"Si un pasteur n'est pas proche des gens, il ne donne pas un témoignage de pasteur". Un témoignage qui doit aussi venir du comportement des chrétiens: il a estimé que ceux qui vont à la messe mais paient au noir ou exploitent les gens, y compris par leur type de vacances, donnent un "contre témoignage"

de l'Evangile.

 

 

J.J.D.(avec Cath.ch et Vatican News)


 

 

 


 

 

 

 

 


grandes-conferences-2018-2019-verso-750x406


 

Extrait de la lettre de notre Evêque Jean-Pierre Delville, publiée le 1er octobre : « Devenir diacre aujourd’hui dans notre Église »

 

 

Chers Frères et Sœurs, chers Prêtres et Diacres, chers Animateurs pastoraux, chers Consacrés,

 

 

L’appel des diacres aujourd’hui

Aujourd’hui encore, l’Église fait comme les apôtres : elle cherche des diacres, qui se mettent au service de la Communauté, après avoir reçu l’imposition des mains en signe de leur mission sacramentelle. Je voudrais promouvoir dans notre diocèse de Liège cet appel de l’Église aux futurs diacres. Lancer un appel, c’est susciter des « vocations », sachant que ce dernier mot signifie « appel ». Je voudrais que chaque chrétien soit attentif à discerner ceux qui pourraient devenir diacres permanents et que l’on développe une culture de l’appel. En effet, aujourd’hui, comme dans l’Église primitive, les besoins sont nombreux. Le service des tables s’élargit au service des pauvres et au service des personnes en situation de fragilité. La communauté chrétienne vit en effet la solidarité entre ses membres et elle a besoin d’être stimulée et organisée à cette fin.

 

 

Notre mission à tous

En ce mois d’octobre, mois de la mission universelle, nous sommes interpellés sur notre sens de la mission. Le pape François a insisté pour que le synode sur les jeunes fasse réfléchir ceux-ci à leur vocation et à leur mission dans le monde. Cette interpellation est adressée aussi à chacun d’entre nous. Quelle mission voyons-nous pour chacune de nos vies ? Dans le monde d’aujourd’hui, il y a un grand besoin d’amour. Comment y répondre concrètement ?

 

Jean-Pierre Delville, évêque de Liège


 


 regard_dvque

Notre évêque Mgr Jean-Pierre Delville nous parle dans l'émission "Regards d'évêque" sur RCF Liège


 

Emission du 25 janvier 2019

 

1re partie (actu en général):
– les élections en République Démocratique du Congo, l’inquiétude des évêques de Belgique concernant le sort d’Amaya Coppens (emprisonnée au Nicaragua), les 100 ans de la communauté germanophone.

 

2e partie (actu du diocèse de Liège):
– le nouvel annuaire diocésain, un buste liégeois pour le Pape François, la présentation du livre « Tout peut changer » d’Andrea Riccardi.

3e partie (Église de Belgique et du monde):
– le thème de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, le message du pape aux jeunes en vue d’une révolution capable de « changer le monde », l’index de la persécution des chrétiens.

4e partie (questions des auditeurs):
– l’opportunité d’organiser un synode à Liège, la position délicate du Pape François, critiqué par beaucoup (notamment pour ce qui est de la gestion des dossiers relatifs à la pédophilie).

 

Emission du 28 décembre 2018

 

1re partie (actu en général):
– la crise politique belge, la COP24, le titre de champion du monde des Red Lions, le Brexit…

 

2e partie (actu du diocèse de Liège):
– la flamme de la Paix, la disparition de l’abbé Floribert Kaleng Kakez, la marche pour la paix du 1er janvier.

3e partie (Église de Belgique et du monde):
– les règles du secret de la confession, le temps de Noël et la manifestation de Dieu dans le monde, le livre d’Alphonse Borras « Communion ecclésiale et synodalité », le synode des jeunes

4e partie (questions des auditeurs):
– l’Église catholique et la mobilisation pour climat, Noël et l’imbrication d’éléments païens et chrétiens, vœux 2019.


4 émssions d'un 1/4h du mois de novembre 2018:

 

Emission du 23 novembre 2018

 

1re partie (actu en général):
– les gilets jaunes;
– le Brexit;
– le pacte de l’ONU sur l’immigration.
https://www.youtube.com/watch?v=6xIIJEUVqS0

 

2e partie (actu du diocèse de Liège):
– Cap sur Noël (et le lien Évangile-Droits de l’homme);
– le don d’une relique de Saint Hubert à une paroisse polonaise;
– « Osons 20 % »;
– le premier livre de Bernard Forthomme sur l' Histoire de la Pensée au Pays de Liège;
– la participation de Monseigneur Delville à un livre sur le père Vincent Lebbe (écrit en chinois).
https://www.youtube.com/watch?v=xt6rYrfGoEc&t=1s

3e partie (Église de Belgique et du monde):
– la conférence des évêques de France sur la question de la pédophilie;
– le rapport annuel 2018 de l’Église catholique belge;
– l’Avent;
– le dimanche de la Parole de Dieu.
https://www.youtube.com/watch?v=1F1-YeR0ue0

4e partie (questions des auditeurs):
– Y a-t-il un paradis pour les animaux?
– Sainte Cécile a-t-elle vraiment existé?
– Pour accéder au sacrement du mariage, la confirmation est-elle obligatoire (en Belgique)?
https://www.youtube.com/watch?v=ShJeQRH2W5o

 

 

 

 

 

 Ecoutez notre radio diocésaine FM 93.8 ou online:

RCF-Signaltique-Liege-10x25

 

Nous sommes aussi sur facebook:

facebook

 

 

Egliseinfo.be_-500x222

 

L’Unité Pastorale Montzen-Plombières s’engage à respecter la législation sur la protection de la vie privée en vigueur en Belgique: les traitements de données à caractère personnel relatifs à ce site sont soumis à la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel, modifiée par la loi du 11 décembre 1998 transposant la directive 95/46/CE du 24 octobre 1995 du Parlement européen et du Conseil relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement de données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, ainsi qu'aux arrêtés royaux qui s'y rapportent. Les textes légaux peuvent être consultés sur le site de la Commission de la protection de la vie privée (http://www.privacy.fgov.be/). L’Evêché de Liège Asbl s’engage à respecter le règlement 2016/679 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 27.4.2016 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE, J.O.U.E., 4.5.2016.

 

 

 

Mise à jour le Mercredi, 13 Février 2019 09:38